Une maman sans parents

Je crois que le rôle de maman est le plus beau qu’il ne m’ait jamais été donné de jouer. Et avec Papa d’hiver à mes côtés, je suis comblée.

La seule ombre au tableau réside dans le fait que mes parents et plus largement la famille dans laquelle j’ai grandi n’est pas là pour partager mon bonheur et encore moins pour m’épauler ou me conseiller.

Après avoir fait cette démarche, il ne m’a resté que mes yeux pour pleurer et la famille que nous formons avec Papa d’hiver et l’esquimau pour m’aider à me relever. Des moments douloureux que nous sommes parvenus à surmonter.

Mes parents, mes frères et soeurs, la marraine de mon fils ne seront pas là pour voir grandir mon bébé.

Le plus difficile à vivre dans cette situation c’est l’absence totale d’échanges avec eux. Ne pas pouvoir partager mes doutes avec ceux qui m’ont élevée, ne pas entendre de paroles réconfortantes ou de conseils avisés de leur part. Comme s’ils étaient morts. Cela fait un grand vide mais si je tente de trouver un aspect positif à cette situation c’est que nous n’avons pas d’autre choix que de nous faire confiance.

Quand l’esquimau pleure le soir, quand il mange moins que d’habitude, quand il a un peu trop chaud à mon goût, je ne peux pas appeler mes parents pour leur demander des conseils.

Alors, nous tâtonons, nous nous renseignons sur internet, nous faisons des erreurs, nous écoutons beaucoup notre fils qui nous aide vraiment et jusqu’à présent cela nous réussi plutôt bien.

C’est vrai, avoir mes parents à mes côtés, ça m’aiderait surement parfois, rien que pour me sentir soutenue dans cette tâche complexe qu’est la parentalité , pour m’aider à avoir plus de recul sur certaines situations ou pour voir dans les yeux de quelqu’un l’enfant que j’ai été…

Mais quand Papa d’hiver fait rire aux éclats notre fils, quand nous nous promenons tous les trois en ville, je me dis que tout va bien, je sais que l’essentiel est là. Ma famille c’est eux.

Publicités

2 commentaires sur “Une maman sans parents

  1. missthelma dit :

    tu sais pour moi la famille, le vraie, celle du coeur, c’est plus celle qu’on se choisit…
    je m’entends bien avec ma mère, pas de problème particulier mais depuis que Lucie est née(bon ça fait que 2 mois :o) ) je ne me suis jamais tournée vers elle pour lui demander conseil…et a vrai dire ton post m’a fait me rendre compte que je n’y avais meme pas songé!

    bon je sais que cela ne te réconfortera pas (et ça n’est pas le but)mais en tous cas pour ton bébé, faites vous confiance, ecoutez le et je suis sur que vous arriverez a avancer!
    (en tous cas c’est ce que je me dis pour moi :o)

    • Maman d'hiver dit :

      Merci pour ces mots 🙂
      Je partage ton point de vue sur la famille mais pas toujours évident de faire une croix sur celle d’où l’on vient, même si on ne l’avait pas choisie.
      Après, tu as raison, s’ils étaient là, je n’aurais pas forcément besoin de leurs conseils…notre fils nous aide tellement, il suffit souvent d’être attentifs 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s