Sur un air de printemps

Ce n’est pas encore le printemps et pourtant…

Dehors le brouillard se dissipe pour laisser place à un grand soleil qui fait entrer la chaleur dans nos coeurs.

Ces derniers jours, le temps semble s’étirer, les instants se font plus doux dans la famille d’hiver et c’est si bon…

Regarder ce petit bout grandir et fondre en l’entendant faire ses premières vocalises, si douces, si tendres.

Respirer le parfum floral et frais de l’air, entendre le chant des oiseaux et se dire que tout ira bien à présent.

Traverser la ville avec son fils blotti contre soi, profondément endormi, dans un état de confiance absolue et se sentir forte d’une énergie nouvelle.

Se retourner rapidement sur le chemin parcouru et se dire que ça en valait la peine. Tellement.

Croiser le regard si fier et si fragile d’un Papa d’hiver apaisé et heureux, enfin.

Attendre son retour le soir pour aller se balader, main dans la main et profiter tous les trois des derniers rayons du soleil.

Refaire le monde, notre monde, encore et toujours, en établissant des projets fous, des rêves d’avenir.

Les aimer comme jamais on ne l’aurait cru possible.

Sur un air de printemps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s